La #280 Milo Socardenne vainqueur d'une splendide bagarre à trois à l’Anneau du Rhin

image 0 - La #280 Milo Socardenne vainqueur d'une splendide bagarre à trois à l’Anneau du Rhin

Trois équipages engagés dans une magnifique lutte de 12 heures : voici comment on pourrait résumer l’édition 2023 des Kronos 12 Heures d’Alsace, théâtre de la sixième manche de la Fun Cup powered by Hankook. Après une bagarre intense, la victoire est finalement revenue à la #280 Milo Socardenne de Lorenzo Donniacuo, Timo Van Impe et Kevin Caprasse. Les leaders du championnat ont aussi profité de l’occasion pour prendre une option sur le titre de champion.
 
En partant depuis la pole position et en s’imposant au terme des 12 heures de course au programme, on pourrait penser que Lorenzo Donniacuo, Timo Van Impe et Kevin Caprasse (#280 Milo Socardenne) ont maîtrisé tous les éléments sur le Circuit de l'Anneau du Rhin. Mais il n’en est rien ! Pour les leaders du championnat, l’épreuve avait mal commencé : ils ont en effet écopé d’un drive through car un membre de l’équipe est resté à côté de la voiture moins d’une minute avant le tour de formation.
 
Pour eux, la course-poursuite était alors lancée pour rattraper deux équipes détachées du peloton : la #424 Groupe Lemoine by M3M (Cédric Bollen-Matteo Raspatelli-Michael Leenders) et surtout la #517 DDK Mega (Claude Pirson-Benjamin Lessennes-Yann Ehrlacher), dominatrice dans la première moitié d’épreuve.
 
En tête, les écarts sont finalement restés très minces entre les trois équipages avant que la course ne soit neutralisée. Pour la #280, le moment était idéal stratégiquement parlant, ce qui lui a permis de construire sa victoire. Elle a finalement précédé la #424 des vainqueurs des Hankook 25 Hours Fun Cup et la #517 de la star locale Yann Ehrlacher.
 
« Nous avons pu tirer les marrons du feu, car nous n’avons jamais baissé de rythme », analyse Kevin Caprasse. « Nous avons toutefois dû rouler avec le couteau entre les dents jusqu’au bout, car j'entendais à la radio que l'écart n'était jamais supérieur à 10 secondes. Depuis Charade, notre approche est de tout donner sans prendre des risques inconsidérés et cela a porté ses fruits. C'est donc avec la même tactique que nous aborderons la finale à Zolder. »
 
Grâce à ce succès, le trio de la #280 Milo Socardenne arrivera dans le Limbourg en tant que grand favori pour le titre de la Fun Cup powered by Hankook 2023. Il faut dire qu’ils ont enfoncé le clou ce week-end par rapport à la #480 Milo Tourneur de Guillaume Mondron, Maxime Soulet, Simon Tourneur et Gilles Verleyen. Les champions en titre ont franchi la ligne d'arrivée à la quatrième position devant la #498 Compact Machinery by Leader (Benoit Dupont-Tristan Földesi-Edouard Chevalier-Enzo Ferrari) et la #446 Milo Racing (Sébastien Kluyskens-Kevin Balthazar-Pieter Ooms).
 
Parmi les faits marquants de ce déplacement en Alsace, on notera l’abandon de la #426 AP Mecanics (Martin Leburton-Gilles Piron-Pierre Piron-Nathan Diederickx), lauréate du Franco Fun Festival en mai dernier. Gilles Piron a été victime d’une sortie de piste après avoir rencontré des problèmes de freins. Le pilote s’en est heureusement sorti sans blessure grave.
 
Fun : Michaël Mazuin Sport domine
 
Omniprésente dans le groupe des poursuivants, la #486 Michaël Mazuin Sport de Lucas Taelman, Louis Mazuin et Nathan Brauns a longtemps pu suivre le rythme des équipages de la catégorie Cup (avec des pilotes Top Gun). Mais ce n’est pas tout ! Malgré un arrêt aux stands imprévu après le départ, le trio a trusté la première place de la classe Fun (sans Top Gun) durant une majeure partie de la course.
 
Derrière, on retrouvait des habitués aux avant-postes, le podium étant complété par la #415 Clubsport Racing (Koen De Wit-Matisse Lismont-Antoine Morlet) et la #489 Milo HHH (Marnix Hommerson-Alexander Hommerson-Niek Hommerson). Dans le clan de la famille néerlandaise, on pouvait toutefois nourrir certains regrets : sans un contact avec une pile de pneus dans la chicane, elle aurait pu viser un meilleur résultat.
 
Pure : la victoire et le titre pour la #487 AC Motorsport
 
Dans la classe Pure (pour les pilotes ayant la Fun Cup comme principale expérience), la #487 AC Motorsport a de nouveau fait parler la poudre. Si la concurrence a semblé pouvoir faire de la résistance dans un premier temps, la formation d’Arnaud Quédé a remis rapidement les pendules à l’heure pour s’imposer et faire coup double. Grâce à leur troisième victoire consécutive, Raphael Bolle Debal, Ralph Pierard et Benoit Arnaudet sont assurés d’être champions dans leur catégorie.
 
Après avoir pris la tête au départ, la #114 Clubsport Racing de Philip Vandewalle, Olivier Aerts et Jean-Luc Heymans s'est finalement classée deuxième devant la #53 Nice Cars - Wondercar (Simon Carrera-Frédéric Bocquet). Entre ces deux équipes, le duel a été passionnant. Vainqueur à Mettet, la #283 Milo Allure (Christophe Grosjean-Henk Rogiers-Vincent Van Melderen) a terminé au pied du podium, tandis que la #278 Eastkart by Acome (Nicolas Fedorenko-Frédéric Delhez-Dusty Kukenheim-Mitchell Kukenheim), lauréate du Franco Fun Festival, a dû abandonner en raison d'un problème de moteur.
 
Biplaces : DPW Racing sur sa lancée des 25 Heures
 
Sur le circuit de l'Anneau du Rhin, des passagers ont également profité du spectacle de la Fun Cup powered by Hankook en montant à bord d’une voiture de la catégorie Biplaces. Comme lors des 25 heures Hankook, cette course dans la course a été remportée par DPW Racing. La #381 du quatuor Davy Sneppe-Michiel Lescroart-Mathieu Simoné-Bram Mouton s'est imposée avec pas moins de quatre tours d'avance sur la #361 Hurricane by Leader de Benoit Dupont, Edouard Chevalier, Christian Gengoux et Dimitri Rolin. La médaille de bronze a été décrochée par la #315 Fun 4 Racers by Comtoyou, pilotée par Geoffrey Bara, Alexandre Coffe et Frédéric Taquet, lesquels ont profité des ennuis mécaniques d’Alain Dupont, Philippe Fisette, Lorenzo Donniacuo et Michel Koning. En lutte pour le podium, la #388 Milo CBRS a vu ses espoirs de bons résultats s’envoler en fin d’épreuve à cause de problèmes de freins.
 
« Pour une petite équipe avec relativement peu d’expérience dans la discipline, c'est très spécial de gagner pour la deuxième fois consécutive », sourit le patron-pilote de l'équipe Davy Sneppe. « Nous avons enfin vécu une course sans problème et cette victoire nous procure évidemment beaucoup de confiance. J'espère que lors de la finale à Zolder, lors de notre course à domicile, nous pourrons être en mesure de remporter un troisième succès ! »
 
Des problèmes de freins et un contact avec un mur ont fait reculer la #365 Car-Pass LRE by Comtoyou à la sixième place du classement des Biplaces. Sans les dégâts occasionnés, la deuxième place était sans doute envisageable pour Stéphane Lémeret, Philippe Denis, Quentin Denis, Gautier Engisch, Philippe Reynens et Antoine Petronio.
 
Après cette endurance conclue dans l’obscurité, la Fun Cup powered by Hankook retrouvera son format traditionnel de 8h pour la finale du championnat à Zolder. À n’en pas douter, le circuit limbourgeois proposera à nouveau du grand spectacle. Rendez-vous donc les 7 et 8 octobre pour connaître l’épilogue de la saison 2023 !

image 2 - La #280 Milo Socardenne vainqueur d'une splendide bagarre à trois à l’Anneau du Rhin
Championnat Fun Cup
powered by Hankook

Championnat Fun Cup
powered by Hankook

8 Hours of Mettet 2024

Derniers résultats
  • Michaël Mazuin Sport

    541

    96.0

  • Clubsport Racing

    415

    91.0

  • M3M Racing

    424

    89.0

  • Milo Sens

    280

    87.0

  • Milo Racing

    480

    78.5

  • Michaël Mazuin Sport

    514

    77.5

  • AC Motorsport

    487

    75.0

  • AP Mecanics

    536

    73.5

  • DPW Racing

    518

    73.5

  • Currus Racing 

    149

    71.0

Tous les résultats

Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre Politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Marketing

Certaines fonctionnalités peuvent utiliser des cookies pour l'analyse comportementale, la publicité et/ou l'étude de marché.

Statistiques

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24 heures